Jeux vidĂ©os : Ori and the Blind Forest

ori-and-the-blind-forest-xbox-one-00a
Editeur(s)/développeur(s) :
Microsoft/Moon Studio
Genre : plateformes
Classification : +7
Prix : 19,99 €
Note : 19/20 ❀

RĂ©sumĂ© : La forĂȘt de Nibel se meurt. À la suite d’une terrible tempĂȘte ayant dĂ©clenchĂ© une sĂ©rie d’Ă©vĂ©nements tragiques, un petit hĂ©ros des plus improbables doit se lancer dans un Ă©prouvant pĂ©riple. ArmĂ© de tout son courage, il devra affronter un sinistre adversaire et sauver sa terre natale. « Ori and the Blind Forest » relate l’histoire d’une jeune crĂ©ature orpheline Ă  la destinĂ©e hĂ©roĂŻque.

Sorti en mars 2015 sur Xbox One, ce jeu m’a tout de suite fait de l’Ɠil ! Alors quand j’ai su que j’allais enfin pouvoir tester ce jeu, j’Ă©tais surexcitĂ©e (et c’est peu dire). J’avais envie de sauter dans tous les sens ! 😀
J’ai toujours beaucoup aimĂ© les jeux de plateformes et encore plus quand il s’agit de jeux tout mignon tel qu’Ori and the Blind Forest. Il y a quelques mois, en avril 2014 plus prĂ©cisĂ©ment, j’avais jouĂ© Ă  Child of Light qui est une production d’Ubisoft MontrĂ©al et est un jeu dans le mĂȘme genre que celui dont il est question dans cet article. Bien que Child of Light soit un RPG (jeu de rĂŽles), on y retrouve, comme dans Ori, un univers assez attachant avec une intrigue super mignonne et pourtant bien sombre. Mais assez parlĂ© de Child of Light, aujourd’hui, il est question d’Ori and the Blind Forest.

Tout d’abord, si vous ĂȘtes fan de trucs « cute » tout comme votre chĂšre Cally, alors vous aimerez forcĂ©ment ce jeu ! Ce qui m’a le plus attendrie, ce sont les cinĂ©matiques toutes plus belles les unes que les autres. Pour votre plus grand plaisir, vous pouvez ensuite les re-regarder via l’onglet « cinĂ©matiques » dans le menu du jeu. (Suis-je obligĂ©e de vous prĂ©ciser que je les ai regardĂ©es plusieurs fois?) Bien sĂ»r, les graphismes n’Ă©quivalent pas celles de Ryse ou bien The Witcher 3, sorti tout rĂ©cemment. Mais cela semble Ă©vident puisque c’est un simple jeu de plateformes qui n’a d’autres buts que d’amuser les plus jeunes autant que les plus grands (comme moi 😀 ).

L’intrigue, quant Ă  elle, bien que plutĂŽt enfantine, est tout de mĂȘme bien ficelĂ©e et on ne peut qu’avoir l’envie irrĂ©pressible d’aider notre ami Ori Ă  ramener l’ordre dans la forĂȘt. Le personnage et ses compĂ©tences sont relativement simples Ă  prendre en main, mĂȘme pour des « dĂ©butants » dans le monde du jeu vidĂ©o. 😉 Ne soyez donc pas effrayĂ©s par les obstacles, niveaux de rapiditĂ©, etc. Il n’y a rien d’insurmontable dans Ori and the Blind Forest.

J’ajouterais Ă©galement que c’est un jeu plutĂŽt court. Rien Ă  voir avec des jeux tels que Dragon Age oĂč il est fort facile d’atteindre les cinquante heures de jeu sans mĂȘme sans rendre compte. Mais bien sĂ»r, il est difficile de faire une comparaison puisque, encore une fois, il s’agit d’un simple jeu de plateformes. 🙂 Afin d’illustrer mes propos quant Ă  la durĂ©e d’Ori, vous avez un succĂšs (les possesseurs de Xbox comprendront) qui est de terminer le jeu en trois heures ou moins. Personnellement, j’ai mis dix heures (et suis morte plus de 800 fois…). Oui, bon, j’ai peut-ĂȘtre eu beaucoup de mal Ă  certains moments (au point de m’Ă©nerver parce que je n’arrivais pas Ă  faire tel ou tel saut), mais ce jeu reste vraiment gĂ©nial Ă  mes yeux. Il fait mĂȘme partie de mes jeux vidĂ©os prĂ©fĂ©rĂ©s maintenant ! C’est d’ailleurs pour cela que dans les jours qui viennent, je vais m’empresser de le recommencer encore et encore ! 🙂

Vous l’avez testĂ©? Votre avis? 😀

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s