Les phobies, cet enfer au quotidien.

images (1)
Qui n’a jamais eu peur ? Qui n’a jamais Ă©prouvĂ© l’angoisse ? Qui n’a jamais tremblĂ© ? Me semble t-il que la peur fait partie intĂ©grante des ĂȘtres vivants quels qu’ils soient. Or, il arrive parfois que cette peur soit si grande qu’on la qualifie de dĂ©mesurĂ©e, exagĂ©rĂ©e mĂȘme si, il est vrai, la dĂ©finition mĂȘme de la peur est qu’elle soit irrationnelle car elle n’est pas gĂ©nĂ©rale mais spĂ©cifique Ă  chaque individu. Mais la peur peut mĂȘme aller jusqu’Ă  devenir une crainte angoissante et injustifiĂ©e vis-Ă -vis d’un objet ou d’une situation. Serait-ce lĂ  une phobie?Une phobie est un trouble situationnel dĂ» Ă  un traumatisme vĂ©cu ou une situation. Mais attention ! Le terme « phobie » est trop souvent utilisĂ© Ă  tord et Ă  travers. De nos jours, il suffit d’avoir peur de quelque chose pour se dire phobique. Par exemple, quelqu’un qui a peur d’une araignĂ©e n’est pas forcĂ©ment arachnophobe juste sous prĂ©texte qu’il ne les aime pas. Un vĂ©ritable arachnophobe mis face Ă  une araignĂ©e fera une crise d’angoisse, aura des difficultĂ©s respiratoires, Ă  garder son calme. Il peut aussi fondre en larmes et ne plus vouloir retourner Ă  l’endroit oĂč il a aperçu l’araignĂ©e pendant des jours, voire des mois. Lorsque la simple idĂ©e de se retrouver encore face Ă  sa peur nous hante, lĂ , il est question de phobie.

Personnellement, je suis coulrophobe, c’est-Ă -dire que j’ai une peur incommensurable des clowns. Les avis sont assez partagĂ©s concernant ces derniers. Certains ne les apprĂ©cient pas tant que ça car ils en ont un peu peur aussi et d’autres tiennent des discours Ă  n’en plus finir sur cet « adorable personnage qui fait rire les enfants Ă  longueur de journĂ©e ». Autant vous dire que c’est toujours la mĂȘme rengaine qui passe en boucle et ça me lasse.Cela faisait un moment que je voulais rĂ©diger un article oĂč il serait question des phobies car c’est une chose assez rĂ©pandue dans notre sociĂ©tĂ© et j’ai moi-mĂȘme le besoin d’en parler. Je suis persuadĂ©e que beaucoup d’entre vous connaissent des personnes atteintes d’une phobie. Peut-ĂȘtre faites-vous mĂȘme partie de ces personnes. C’est mon cas.

Je ne sais pas Ă  quoi est due cette phobie que je traĂźne depuis un petit moment maintenant. Je ne peux pas non plus l’expliquer et c’est lĂ  le caractĂšre assez stupide d’une phobie.

Ma coulrophobie est lĂ  au quotidien et me pĂšse car les fĂȘtes telles que le carnaval et Halloween sont pour moi des Ă©preuves et des pĂ©riodes d’angoisse trĂšs intenses. Il suffit que je tombe sur une image, d’en parler ou, dans le pire des cas, d’en croiser un dans la rue pour me sentir trĂšs mal Ă  l’aise, fondre en larmes et m’enfuir. Cependant, je fais des progrĂšs depuis quelques temps. Lorsque je vois une image de clown, je ferme instinctivement les yeux et parviens Ă  gĂ©rer mon angoisse. Mais bon, ce n’est pas suffisant.

Les phobiques ne sont pas toujours compris par les autres. Oui, c’est sĂ»r, il y a des phobies plus ridicules que les autres comme celle des bananes par exemple. Mais nous ne sommes pas dans la tĂȘte des gens et il y a des phobies qui ne peuvent pas ĂȘtre comprises par ceux qui ne les vivent pas au quotidien. Nous pouvons simplement compatir et les soutenir autant que possible.

Question « guĂ©rison », je ne vois pas de moyen mieux que les autres. Aller voir un psychologue est le recours le plus courant mais cela reste trĂšs onĂ©reux et j’avoue que j’aurais un petit peu peur d’aller en consulter un et qu’il veuille me dĂ©guiser ou me maquiller en clown pour me confronter Ă  ma peur. Je sais pertinemment que ce genre de choses me traumatiserait encore plus qu’autre chose et mĂšnerait donc Ă  l’effet inverse Ă  celui dĂ©sirĂ©. 😩 Cependant, un psychologue peut aider Ă  dĂ©loger la peur en trouvant sa source. Mais s’il s’avĂšre qu’il parvient Ă  la guĂ©rir en peu de temps, c’est que cette peur ne peut pas ĂȘtre qualifiĂ©e de phobie tel qu’il a Ă©tĂ© expliquĂ© plus haut.

J’ai Ă©galement entendu parler de l’hypnose qui, selon les rumeurs, fonctionnerait rĂ©ellement bien sur certaines personnes. Mais cela reste aussi assez cher et, tout comme le psy, nĂ©cessite plusieurs sĂ©ances. Ceci dit, cette expĂ©rience permettrait de se confronter, sous Ă©tat d’hypnose, Ă  sa phobie et permettrait de retrouver la cause de la phobie. J’avoue que cela est trĂšs intĂ©ressant car c’est assez frustrant de ne pas savoir pourquoi l’on a cette peur irrĂ©pressible. Mais mon ami Basile, Ă©tudiant en psychologie et m’ayant aidĂ© Ă  complĂ©ter cet article, pense que l’hypnose est Ă  dĂ©conseiller fortement car le phobique, en Ă©tant sous Ă©tat d’hypnose, doit se mettre en tĂȘte le sujet de sa peur et s’y confronter. Or, cela pourrait ĂȘtre trĂšs dangereux pour le psychisme du patient et pourrait mĂȘme l’aggraver. Pour ma part, je prĂ©fĂšre donc y aller pas Ă  pas, sans me brusquer.

NĂ©anmoins, si certains d’entre vous sont ou ont Ă©tĂ© phobiques (voire coulrophobes) et auraient Ă©galement des conseils Ă  donner pour mieux les gĂ©rer, postez un commentaire. 🙂

Publicités

4 réflexions sur “Les phobies, cet enfer au quotidien.

  1. Certains psy utilisent la dĂ©sensibilisation systĂ©matique. J’ai fait une licence de psycho (j’ai dĂ©testĂ© ça haha) mais c’est le seul sujet qui m’a intĂ©ressĂ©e. En gros cette technique, tu peux limite la faire sans aller payer un psy si tu connais une personne de confiance qui peut t’aider.
    En gros euh par exemple le mec qui a la phobie totale des araignĂ©es: 1Ăšre Ă©tape fixer le plus longtemps possible la photo d’une araignĂ©e. 2Ăšme Ă©tape garder la photo sur soi toute la journĂ©e – puis regarder une vidĂ©o avec une araignĂ©e – rester dans la mĂȘme piĂšce qu’une araignĂ©e enfermĂ©e dans quelque chose – puis rester Ă  cĂŽtĂ© en regardant BLABLBLABLABLABLA. Le but final au bout de plusieurs semaine/mois c’est de la prendre dans sa main.
    En gros l’objectif c’est de s’habituer petit pas par petit pas. Je sais que ça existe mais honnĂȘtement j’sais pas du tout si ça marche^^
    Moi je suis Ă©mĂ©tophobe et c’est un putain d’enfer dans pleins de domaines diffĂ©rents.
    Bon courage Ă  toi :p

    J'aime

    • Hm, je ne connaissais pas cette mĂ©thode. Ca a l’air rude tout de mĂȘme. En tout cas, je ne me sens pas encore prĂȘte Ă  faire ce genre de chose. Il me faut encore du temps je pense…. :/
      Ah oui, c’est vrai que ce doit ĂȘtre assez handicapant. Tu me diras, en mĂȘme temps, c’est pas marrant comme phobie si c’est pas handicapant… (C’est ironique bien sĂ»r. xD)

      J'aime

  2. La majoritĂ© des psychologues sont remboursĂ©s par la sĂ©curitĂ© sociale ma belle, donc Ă  moins que tu tombes sur l’un d’eux qui pratique les dĂ©passements d’honoraires (et tu peux vĂ©rifier cela sur internet), question budget c’est donc tout Ă  fait abordable 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s